Vos profs de prépas Commerce lisent…

M. Anastasio :

- La fortune de Sila - L'origine de la violence de F. Humbert

- Le zéro et l'infini d'A. Koestler

- Si c'est un homme de P. Levi

- L'île de R. Merle

« Si c'est un homme, pas vraiment fun, mais c'est un livre qui m'a transformé ... » M.A.

M. Boutillier :

- Fondation d'I. Asimov

- Malhorne de J. Camus

- Vernon Subutex (Tome 1) de V. Despentes

- Haka - Zulu de C. Ferey

« Le cycle "Fondation" d'Isaac Asimov: de la SF magistrale dont se sont très largement inspirés Lucas, Moebius, Ridley Scott... La trilogie "Malhorne" de Jérôme Camus: une mise en perspective éblouissante et une ode à notre nature profonde, ecolo et humaniste, dans laquelle chaque tome est indépendant, le tout en prenant un point de vue de plus en plus global. De la fantaisie réaliste,  difficilement classable. Le dernier que j'ai lu : "Vernon Subutex " de Virginie Despentes: une peinture acerbe de la société contemporaine. Sympa mais attention seul le premier tome vaut la peine,  le second non. Sinon quelques auteurs sans titre particulier : Houellebecq, Beigbeder.... Les romans noirs de Caryl Ferey: "Haka" "Zulu"... Et plein d'autres qui me reviennent au fur et à mesure, Francis Humbert... » S.B.

M. Damour :

 

- L'usufruitier jouit sans entraves de J-P. Carminati

- Introduction au droit martien de P. Ledoux

« Ce ne sont pas des ouvrages qui ont marqué ma jeunesse, mais qui permettent de faire du droit de manière ludique ! Eh oui. Alors pourquoi pas pour ces vacances. Introduction au droit martien : un roman de science-fiction délirant qui constitue aussi une véritable initiation à la méthode et aux grands problèmes juridiques. L’usufruitier jouit sans entraves : un livre qui propose une savoureuse critique littéraire de la langue juridique. On y trouve des théorèmes farfelus, des perles, des quizz, des exercices très divertissants qui permettront de découvrir le code civil tout en s'amusant.» W.D. 

M. Dunias :

- « une vieille édition de l'Intégrale de Molière dont la couverture était aussi agréable à regarder que les textes eux-mêmes. Je la lisais en prépa Agrég avant de me coucher pour me sortir les maths de la tête et trouver le sommeil. » V.D.

Mme. Dupuy :

- The Invention of Solitude de P. Auster

- La vie devant soi d’E. Ajar

« La vie devant soi pour le sens de la formule et toutes ces phrases qui m'ont fait penser "oui, c'est ça la vie, exactement ça". L'autre c'est The Invention of Solitude de Paul Auster juste pour l'écriture dépouillée, le moment de lecture apaisant... » S.D.

M. Maître :

- Le grand secret de R. Barjavel
- La mort est mon métier de R. Merle

« Ce n'est peut-être pas de la grande littérature, mais j'ai adoré quand j'avais leur âge. » A.M.

M. Moussard :

- Sous le règne de Bone de R. Banks 

- Cul de sac de D. Kennedy
- Léon L'africain d’A. Maalouf 


 « Trois livres faciles propices à une entrée réussie dans la lecture :

Russel Banks, Sous le règne de Bone : les pérégrinations d'un gamin livré à lui-même dans les États-Unis des années 80. Initiatique. Douglas Kennedy, Cul de sac : sous des abords sans prétention, la tension est extrême après quelques pages, et on ne peut plus le lâcher. Trash et drôle à la fois. Amin Maalouf, Léon L'africain : roman historique passionnant qui initie le lecteur à l'histoire du bassin méditerranéen du 16e siècle. Doux et sucré. Voila mon top three ! » G.M.

Mme Moustier :

- Bahia de tous les saints - Les deux morts de Quinquin-La-Flotte de J. Amado

- Noces d’A. Camus

- De sang-froid - Petit déjeuner chez Tiffany de T. Capote

- Voyage au bout de la nuit de L.F. Céline

- Belle du seigneur d’A. Cohen

- Sido de G. Colette

- L’Idiot – Les frères Karamazov de F. Dostoïevski

- Le Dalhia noir de J. Ellroy

- Mon chien Stupide de J. Fante

- Sanctuaire de W. Faulkner

- Mme Bovary de G. Flaubert

- Cent ans de solitude de G. Garcia Marquez

- Lettre au père de F. Kafka

- L’insoutenable légèreté de l’être de M. Kundera

- Poésies de S. Mallarmé

- Le Misanthrope de Molière

- Beloved de T. Morrison

- La Conscience de Zeno d’I. Svevo

- Dictionnaire philosophique de Voltaire

« Bref le cœur/l’esprit, la raison/l’émotion… Il y en a pour tous les goûts ! Pour être pleinement Homme ! Et parce que la vie ne suffit pas… 

J’ai rajouté tardivement deux titres d’ouvrages que j’ai pourtant tellement lus et relus et que j’avais oublié de mentionner dans un premier temps (comme la mémoire est bizarre !) : Le Misanthrope (Molière comme M. Dunias !) qui me questionne tant, et le recueil de Mallarmé, Poésies, surtout pour les 1ers vers de la plupart des poèmes qui sont souvent fulgurants, comme ceux de « Brise marine » que j’avais envie de partager avec vous :

La chair est triste, hélas ! Et j'ai lu tous les livres.

                   Fuir ! Là-bas fuir ! Je sens que des oiseaux sont ivres

                   D'être parmi l'écume inconnue et les cieux !...

                                            Allez lire la suite, c’est pas mal non plus…» F.M.

M. Murcie :

- Voyage au bout de la nuit de L-F. Céline

- Les racines du ciel de R. Gary

- Critique de la raison pure d’E. Kant

- Vol de nuit d’A. de Saint-Exupéry

- L’écume des jours de B. Vian

« J’ai été plus particulièrement touché par L’écume des jours de Boris Vian, Voyage au bout de la nuit de Céline, Les racines du ciel de Romain Gary. 

Dans un registre et pour des raisons très différentes : Vol de nuit de Saint Exupéry, pour cette symbiose entre l’homme et la machine « le métal ne vibrait pas, il vivait », faute d’avoir un avion, je m’y croyais un peu sur ma moto…

Et puis une rencontre, initiatique à sa façon, avec la Critique de la raison pure de Kant : la beauté d’un monument de la pensée, l’expérience d’un texte trop difficile pour soi, mais aussi le modèle d’un homme qui affronte les questions et le génie avec lequel il tente de les résoudre. » N.M.

 

Mme Paumette :

- Kitchen d’Y. Banana

- La nuit des temps de R. Barjavel

- Le ventre de l'Atlantique de F. Diome

- Les Asiates de J. Hougron

- Le Meilleur des mondes d’A. Huxley

- Kafka sur le rivage d’H. Murakami

- Double Assassinat dans la rue Morgue, Le chat noir et autres nouvelles d’E. A. Poe

- Le Dieu des Petits Riens d’A. Roy

« Il y en a tellement... mais bon voici ce qui me vient à l'esprit en premier » J.P.

Mme Ramon :

- El amante bilingüe de J. Marsé

« L’histoire truculente d’un immigré andalou dans la Catalogne progressiste post franquiste, follement amoureux d’une catalane pure souche. Délaissé par cette femme qui a été la sienne, l’homme plonge dans une détresse morale et matérielle, ce que l’auteur rend dans la plus belle tradition du roman picaresque espagnol (on est quand même les rois du genre !). Un roman dans lequel se mêlent le comique et le tragique, la dérision, le suspens et la passion amoureuse avec, en toile de fond, une Barcelone comme vous ne l’avez jamais vue. A ne manquer sous aucun prétexte ! » N.R.L.

Mme Vigier :

- Compère général soleil de J. S. Alexis

- Les Racines du ciel de R. Gary

- Ute Mûrûnû petite fleur de cocotier de D. Gorodé

- Les Yeux volés de P. Grace

- Beloved de T. Morrison

- Le Dernier des Justes d’A. Schwarz-Bart

- Le Testament d’un poète juif assassiné d’E. Wiesel

« Les Racines du ciel, l’histoire d’un type qui s’entête dans les combats les plus désespérés et décide d’aller défendre les éléphants en Afrique parce qu’il pense qu’il faut laisser une place dans notre monde à des animaux aussi archaïques. Et puis globalement, beaucoup d’autres titres de Gary, notamment ceux qu’il a signés Emile Ajar (La Vie devant soi et Gros-câlin notamment). Elie Wiesel pour la traversée de toutes les catastrophes européennes du XXe siècle. Le Dernier des Justes, un peu dans le même esprit. Beloved parce que je crois que je n’avais jamais compris ce qu’avait pu être l’esclavage avant. Compère général soleil (qui évoque l’histoire douloureuse d’Haïti). Les Yeux volés : retrace l’histoire d’une famille maori et montre comment nous sommes façonnés par l’histoire de nos ancêtres. Et puis quand même, Ute Mûrûnû petite fleur de cocotier: recueil de nouvelles qui évoque l’histoire de la NC du point de vue des femmes kanakes. Et de la poésie, pourquoi pas. Perso, j’aime beaucoup Jules Supervielle. » S.V.

M. Vignault :

- La supplication Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse de S. Alexievitch

- Meurtres pour mémoire - Mort au premier tour - Cannibale - Le Retour d'Ataï de D. Daeninckx

- Ubik - Substance mort de P. K. Dick

- Vie et Enseignement de Tierno Bokar, le sage de Bandiagara - L'Étrange Destin de Wangrin - Amkoullel l’enfant peul d’ A. Hampâté Bâ
- Le Jeu des perles de verre de H. Hesse

- Nuage - Cruautés d’E. Jouanne

- La Voix du maître de S. Lem
- Le Petit Bleu de la côte ouest - La Position du tireur couché de J-P. Manchette
- Le Vieux qui lisait des romans d'amour de L. Sepúlveda

« Je m'aperçois que je ne t'ai donné que des lectures de ma jeunesse. Il y a un autre livre magnifique, et moins ancien, qui m'a beaucoup marqué : La supplication de Svetlana Alexievitch. Un bouquin magnifique, pour lequel Michel Polac a fondu en larmes lorsqu'il en a fait la critique sur France Inter. Il vient d'en sortir une adaptation au cinéma.

PS : quelques bouquins d'informatique que je vénère :
* Algorithmique algébrique, C.Quitté et P. Naudin
* The art of computing, D. Knuth
* Software components with ADA, G. Booch » J-P.V.

M. Wild :

- La théorie Gaïa - Les arcanes du chaos de M. Chattam

- Le prince de marées de P. Conroi

- La vérité sur l’affaire Harry Québert de J. Dicker

- L’homme nu-La dictature du numérique de M. Dugain et C. Labbe

- Petit pays de G. Faye

- les B. Werber, J.C. Grange, D. Brown

« En vrac quelques bouquins lus et aimés voire adorés » R.W.

Alors $ + & = C mais 8 + : = N (sauf pour faire des algorithmes Jean-Paul!)

Conseils de lectures de vos aînés…

 

 

 

Melle Ausser :

- Les liaisons dangereuses de C.de Laclos 

- Stupeur et tremblements de A. Nothomb

- Pars vite et reviens tard de F. Vargas

- Les fourmis de B. Werber

« La sélection a été difficile, j'ai longtemps hésité. Je ne savais pas quelles oeuvres partager avec vous, puis le choix m'est apparu comme une évidence. J'ai décidé d'y inscrire les livres qui m'ont le plus marqué à différentes périodes de ma vie. Fred Vargas a été un livre phare tout au long de ma scolarité au collège, je ne jurais que par lui. A mon arrivée au lycée, j'ai découvert les écrits d'Amélie Nothomb, je les ai rapidement appréciés en particulier Stupeur et tremblements. Entre le lycée et les études supérieures, j'ai lu Les fourmis de Bernard Werber, il a su éveiller ma curiosité du début à la fin. C'est un livre que je prends plaisir à relire. Et enfin le fameux roman épistolaire de Pierre Choderlos de Laclos que je continue à apprécier, pour les curieux le film adapté du roman est disponible qui, au passage, n’est pas mal du tout. Comme nous l'a souvent dit Madame Moustier "dis-moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es", j'espère que cette petite liste vous aidera à mieux savoir qui est Delphine Ausser ! »  D.A.

M. Charriaud :

« Après moult réflexion, la voilà ma liste de livres… Ca ne va pas beaucoup vous surprendre à vrai dire… Mais  pour moi, nous sommes moins définis par nos lectures que par les épreuves physiques que nous avons faites, que nous faisons et que nous voulons faire : dites-moi quelles distances vous courez, je vous dirai qui vous êtes… Voici donc ma liste, par ordre croissant (exponentiellement croissant ?) d’importance : 

-Les Mémoires de Zeus de M. Druon

-La série des Peter Pan dessinée par Loisel, car à l’instar de Peter, je souhaite rester, à jamais, un petit garçon.

-Le Comte de Monte-Cristo, d’A. Dumas, qui a bouleversé ma façon de voir le monde et les gens qui le composent.

-Et d’abord et avant tout autre, Hélie De Saint Marc, de L. Beccaria. Un livre qui sera difficile à trouver… On y trouve la biographie d’un homme d’exception, une intense réflexion sur le devoir et l’honneur, et la relation profonde entre un jeune historien et cet homme qui “a tout vécu, et le contraire de tout”. » C.C.

Melle Dovand :

- Un printemps à Tchernobyl d’E. Lepage (1 tome)

- Blast de M. Larcenet (4 tomes)

- Hamlet  de Shakespeare
- La nuit des enfants rois de B. Lenteric
- Le silence des agneaux de T. Harris
- De sang-froid de T. Capote

 

 « Les deux premières oeuvres sont des BD que j’ai découvertes cette année et l’année dernière. La première est magnifique, la deuxième est sombre et surprenante.

Hamlet reste l’un de mes classiques préférés (mais j’adore également les oeuvres de Racine).
Pendant longtemps j’ai détesté lire (je ne lisais aucun livre qu’on nous imposait en primaire ou au collège, j’avais horreur des Livres, Mon Ami… une plaie !). J’ai commencé à lire avec des petits livres de fantasy (L’étoile du Matin de David Gemmell) mais aussi avec d’autres livres comme ceux d’Amélie Nothomb. Plus tard, en fouillant dans les livres de ma mère, je suis tombée sur la trilogie d’Hannibal. Ma mère m’avait interdit de lire Le silence des agneaux, sans me dire pourquoi, je l’ai donc lu en cachette, je crois bien que c’est l’interdiction et la curiosité qui m’ont motivée à lire…  Et le dernier, et bien c’est vous qui me l'avez conseillé et j’ai adoré ! » A.D.

M. Germa :

« Voici la liste de mes livres "coup de coeur" :

- Stupeur et tremblements d'Amélie Nothomb. J'ai particulièrement aimé ce livre qui m'a, par la suite, poussé à lire toutes les oeuvres d'Amélie Nothomb. Son expérience au Japon nous montre les différences entre nos sociétés qui peuvent rendre difficile l'adaptation. Le titre m'a aussi beaucoup marqué, celui-ci venant du fait qu'il faille, au Japon, se présenter à l'Empereur avec stupeur et tremblements ...

- Le papillon des étoiles de Bernard Werber. Dans ce livre, on découvre que l'Homme est mauvais et programmé pour son autodestruction. Cette prise de conscience pourrait nous permettre de changer cette destinée déjà tracée. 

- L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle. Drôle mais tellement philosophique... Ce roman peut changer notre perception de la vie.

- Maudit Karma de David Safier. C'est un roman qui, pour moi, est jubilatoire. 

Je pense néanmoins qu'il faut se faire son propre avis sur les lectures et vous laisse donc (à tous) votre libre arbitre... » A.G.

 

Melle Léger :

- Campus (Tome 1 à 14) de K. Brian
- Petit pays de G. Faye
- Et tu trouveras le trésor qui dort en toi de L. Gounelle

M. Payet :

 

« Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié lire des romans d'aventures : 

- Voyage au centre de la Terre de Jules Verne, c'est le premier "vrai" livre que j'ai lu, ça m'a passionné tout ce langage savant utilisé, j'avais l'impression d'en être un... (J'étais en seconde). 

- Ça de Stephen King m'a aussi beaucoup marqué.

Pour finir, de la lecture vraiment loisir, la saga Hunger Games qui m'a vraiment fait vibrer, que j'ai relue il n'y pas longtemps en version originale. » R.P.

 

 

Melle Teamboueon :

- Madame Bovary de G. Flaubert

- La ferme des animaux de G. Orwell

« C'est le seul livre qui m'a marquée bien que je ne sois pas une grande lectrice de naissance... Ce roman décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent, prennent le pouvoir et chassent les hommes, m'a permis de mieux connaître le régime soviétique car c'est avant tout une satire de la Révolution russe. Et ce fut plaisant car c'est une lecture au second degré. » E.T.

 

 

 

 

 

 

Merci pour ce partage et vos précieux #…  F.M.